Par:
0

La divination est l’art occulte de découvrir ce qui est inconnu : l’avenir, le caché, le passé, les trésors, les maladies invisibles, les secrets, les mystères…, et cela par des moyens non rationnels : analogiques, kabbalistiques, psychédéliques, magiques, métapsychiques. Ceux qui la pratiquent posséderaient une connaissance paranormale de deux inconnus : l’avenir (précognition) et le caché (cryptesthésie)1 ; ainsi qu’une multitude de procédés, spontanés ou codifiés, traditionnels ou modernes, populaires ou savants, licites ou interdits pour y accéder : astrologie, cartomancie, sortilèges, songes, boule de cristal, etc. ; chacun de ces procédés est unart divinatoire à l’intérieur de la « science divinatoire » (une pseudo-science selon la méthode scientifique).

Littré, positiviste, la définit ainsi: « Art chimérique de savoir et de prédire l’avenir par des sortilèges ou de fausses sciences, telles que l’astrologie, la chiromancie, l’interprétation des songes, etc. »2. Balzac, évoquant un de ses personnages, Étienne, en donne une explication moins prosaïque : « il avait trouvé de mystérieuses correspondances entre ses émotions et les mouvements de l’Océan. La divination des pensées de la matière dont l’avait doué sa science occulte, rendait ce phénomène plus éloquent pour lui que pour tout autre »3.