La voyance fait l’objet d’études scientifiques à la fin du xixe siècle avec la Society for Psychical Research fondée à Londres en 1882.

En France, c’est en 1919 qu’est fondé l’Institut Métapsychique International (IMI). Il se définit comme « une alternative officielle entre les dérives de la crédulité et l’excès de scepticisme ».

Dans les années 1930 aux États-Unis, Joseph Banks Rhine développe des méthodes d’analyse statistique pour tenter de définir le phénomène.

En 1974 et pendant 20 ans, la CIA a coordonné et dépensé plusieurs millions de dollars dans un programme de recherche sur la clairvoyance, intitulé Stargate Project, destiné à trouver et tester des médiums. L’armée américaine fera ainsi appel à des « espions psy » tels que Joseph McMoneagle.

Plus engagé dans le rationalisme, un Laboratoire de Zététique a été créé en 1998 à l’Université de Nice en lutte contre la « pensée irrationnelle » dans le but de former chez l’individu « une capacité d’appropriation critique du savoir humain ».