Notre corps serait-il dominé par les planètes et les signes du zodiaque?

Nombre de médecins de la Renaissance pensaient que le corps humain était de la tête aux pieds sous domination astrologique, chaque partie du corps étant associée à un signe du zodiaque: par exemple, le coeur au Lion ou les cuisses au Sagittaire. Les signes servaient d’intermédiaires à l’influence changeante des planètes qui avaient leurs propres affectations anatomiques. Lorsque les planètes se trouvaient dans une position défavorable, la maladie frappait la partie du corps concernée.

Pour faire son diagnostic, le praticien consultait deux documents: l’horoscope du patient à sa naissance et un autre, dit de decubitus, qui analysait les positions des planètes au moment où s’était déclarée la maladie. Le médecin cherchait alors dans un calendrier quelle maladie pouvait naître de ce contexte astrologique, et dans un herbier le remède à prescrire. Chaque plante était censée participer à l’influence favorable d’une planète et, pour que sa vertu soit renforcée, était cueillie le jour gouverné par cette planète. Par exemple, on ne récoltait le safran, assujetti au Soleil, que le dimanche, et l’herbe à chats le vendredi seulement, jour de Vénus.

Tournant le dos à un miroir dans lequel se reflète le ciel, ce personnage ornant un livre du XVe siècle commandé par le Duc de Berry, intitulé « Les Très Riches Heures du duc de Berry« , a les Poissons sous les pieds et les autres signes du zodiaque inscrits sur les parties du corps qu’ils régissent.

Dans cet ouvrage,  la présence d’un calendrier permet de calculer les mois sous influence lunaire et ceux sous domination solaire, les saints et les prières à faire, y sont inscrits, il y est indiqué à quelle heure celle ci est efficace ainsi que le jour recommandé pour se prémunir du mal.

whatsapp : 00229 66 05 85 80

Email:  solution1divine@gmail.com